• Home  / 
  • Bien-être
  •  /  Hernie discale foraminale : c’est quoi et comment soigner ?

Hernie discale foraminale : c’est quoi et comment soigner ?

15 février 2017

Vous avez consulté après un mal de dos récurrent. Après une IRM ou dans les cas où l’imagerie n’a pas suffi à mettre un nom sur l’origine de la douleur et qu’il a fallu rajouter un électromyogramme, le diagnostic est tombé : hernie foraminale.

Comprendre l’hernie discale foraminale

Ce jargon médical vous a laissé abasourdi et vous cherchez maintenant à comprendre concrètement le mal dont vous souffrez  et des moyens existants permettant de venir à bout de ces maux de dos.  En fait, la hernie foraminale est  une forme particulière de hernie discale. «  Foramen » en latin signifie trou. En d’autres termes,  cela désigne en l’occurrence l’espace rond situé sur les côtés entre chaque vertèbre  et par où passent certains nerfs.

Comment se manifeste-t-elle ?

Une hernie en général est une sorte de bulle située au niveau des disques entre les vertèbres. Cette bulle comprime alors le nerf des vertèbres lombaires en appuyant sur le foramen provoquant la douleur.

Dans certains cas, la maladie génère des fourmillements, des engourdissements allant même à une perte de sensation, et entraînant de très brèves périodes de paralysie pendant lesquelles il est impossible de bouger la jambe incluant les orteils.

Les hernies foraminales surviennent dans 2 à 10% des hernies discales. Dans la plupart des cas de hernies discales foraminales  dont la symptomatologie est indiscutablement causée par la compression de la racine sus-jacente ou « sortante ».

Traiter avec des anti-inflammatoires

Ces médicaments ont pour but d’agir autour du nerf dans la zone enflammée qui comprime la racine. Dans le temps, pour traiter la douleur, on prescrivait surtout du paracétamol, puis de la morphine quand la souffrance atteignait un niveau supérieur.

Mais ça c’était avant, de nos jours, d’autres anti inflammatoires ont vu le jour. Ces produits agissent sur le nerf lui-même. C’est ce que l’on appelle la gabapentine et pré-gabapentine. Ces produits sont extrêmement efficaces mais ils sont difficiles à supporter par les patients.

Les corticoïdes

Quand les antidouleurs ne peuvent plus à eux seuls combattre le mal, les infiltrations foraminales entrent en jeu. Elles sont réputées pour être très efficaces. Les corticoïdes vont être déposés autour du nerf. Ces infiltrations sont effectuées par des radiologues. Le maximum autorisé est de 3 infiltrations par an.

Quid de la kinésithérapie au laser

Le laser n’est pas utilisé comme bistouri. En revanche, les infrarouges agissent sur les masses musculaires et ont un rôle anti-inflammatoire. Les infrarouges sont efficaces. Tous les kinés ont des systèmes infrarouges.

Les autres traitements

Chacun ayant ses convictions, certains patients se soignent  avec l’acupuncture, l’électrothérapie et même l’homéopathie. Le temps aussi peut devenir un allié car les hernies finissent par se résorber au fil des années. En effet, les disques vieillissent et ont tendance à se distendre.

A cause de la déshydratation, ils s’aplatissent de plus en plus également en réduisant ainsi la douleur. Dans le cas des traitements dernièrement cités, il faut beaucoup de patience. En dernier lieu, la chirurgie est obligatoire s’il y a paralysie. En savoir plus sur operationherniediscale.fr et cliquez sur  pour encore plus d’informations.

Click here to add a comment

Leave a comment: